SONS & LUMIÈRES À MOYEUVRE.

2016-11-07 à 14 h 22 min

En ce dernier week-end du mois d’août, c’était feux d’artifice au Training Club Canin de Moyeuvre Grande, en Lorraine, puisque ce n’est pas moins de 3 Bergers de Picardie qui étaient engagés au concours de Recherche Utilitaire que le club organise chaque année à cette époque.

Pour ma part, étant adhérent de ce club, je n’avais pas engagé Gerfaut, préférant, comme c’est habituellement la règle dans cette discipline, me mettre au service des organisateurs, afin de poser quelques pistes. Mais j’ai tout de même pu suivre le parcours de chacun des Picards engagés.

C’est Jopline (des Chasseurs de Phalène) conduite par Aurélie qui tirèrent le premier feu ! Que ce soit au troupeau ou en recherche utilitaire, Jopline est une jeune chienne assez facile et qui apprécie de pratiquer des activités de travail pour faire plaisir à sa maîtresse. Ce jour-là, elle fut égale à elle-même : dynamique mais calme et appliquée. Excepté un démarrage un peu difficile, sans doute dû au fait que la personne à rechercher avait posé une autre piste à proximité du départ de celle de Jopline, elle effectua sa recherche en y prenant du plaisir, bien aidée par sa maîtresse qui sut parfaitement observer son comportement et lui faire confiance, comme il le fallait, lors des changements de direction ou des relèves de la chienne quand elle revenait sur ses pas. Le résultat fut à la hauteur des espérances puisqu’elle marqua les 5 objets déposés sur la piste et qu’elle trouva la personne recherchée. Elle obtint donc son brevet avec un qualificatif excellent.

Deuxième dans l’ordre de passage des Bergers Picards, le travail de recherche de Feezen (des Garous d’Ébène) était très attendu par tous les Picardiers présents, dans la mesure où elle et sa conductrice Marité sont les plus expérimentées dans la discipline. Nous espérions donc tous pouvoir progresser en observant bien son parcours. L’aire de départ était assez compliquée car le début de la piste donnait l’impression de se situer dans un passage privé, et bien que la chienne ait tout de suite regardé dans la bonne direction, indiquant donc le point de départ de la piste, elle sembla ensuite avoir changé d’avis, et s’engagea vers un autre chemin. Feezen fit alors une superbe relève, prit l’odeur dans le vent et s’engagea résolument dans la bonne direction pour retrouver l’odeur au sol, et marquer de belle façon le premier objet « perdu » un peu plus loin, en lisière de bois. Arrivée dans la forêt, la chienne sembla en difficulté au premier changement de direction formant une croix. Dans un premier temps, elle continua le chemin devant elle, mais se releva rapidement pour revenir au carrefour, et partit dans la direction d’où elle venait, indiquant par là à sa maîtresse qu’elle n’avait pas envie de travailler mais plutôt de revenir à la voiture. Marité la fit donc logiquement revenir au carrefour où la chienne sembla décidée à s’engager vers la droite, ce qui s’avéra finalement ne pas être le bon choix, de sorte que le juge releva le tandem quand il estima que Feezen était manifestement partie
dans une fausse direction et qu’elle n’avait plus l’intention de revenir sur ses pas. Bien entendu, nous aurions tous préféré que la chienne aille au bout de sa piste et  retrouve la personne égarée, mais nous savons bien, qu’en recherche utilitaire, le pourcentage de réussite dans tous les niveaux, n’est pas très élevé, et qu’il n’y a donc pas lieu de se désoler d’un échec, échec d’ailleurs tout relatif car Feezen et Marité nous ont tout de même gratifiés de quelques belles actions.

Enfin, le lendemain matin, se fut au tour d’Harko (de Hagan Ava) et de son maître, Alain, de tirer le bouquet final de ce beau feu d’artifice … quand il est dans un bon jour, Harko est capable du meilleur, et ce fut le cas ce matin-là, malgré le stress de son maître qui avait sans doute un peu de pression, voulant absolument égaler l’excellent résultat de Jopline et d’Aurélie. Une fois « l’enquête » terminée et qu’il eut flairé l’objet de référence, le chien partit immédiatement dans la bonne direction et trouva aussitôt la référence au sol, soulageant ainsi Alain ! Le chien s’engagea sur la piste d’une allure décidée et trouva sans problème les 3 premiers objets « perdus » . Harko n’eut pas de difficulté au premier changement de direction et le second, bien qu’un peu plus compliqué parce qu’arrivant au bord d’une rivière, ne lui posa guère plus de problème. Le chien alla d’abord flairer au bord de l’eau pour rechercher l’odeur du disparu, mais, ne la trouvant pas, il revint sur le chemin et s’engagea dans la bonne direction pour trouver le dernier objet peu après, ainsi que la personne recherchée, ce qui lui valut d’obtenir également son brevet avec le qualificatif excellent.

L’an prochain, dans les concours de recherche utilitaire, il y aura donc 3 nouveaux Bergers Picards en compétition, puisqu’ Anne-Sophie et Histoire ont également obtenu leur brevet peu après, au concours de la Canine du Boulou. À noter également le magnifique résultat de Grusko et Marc lors de ce même concours en niveau II : excellent avec 5 objets et la coupe « coup de cœur » du juge !

Peut être que cette belle réussite d’ensemble donnera à d’autres Picardiers l’envie de s’essayer à cette discipline tellement intéressante et conviviale qu’est la Recherche Utilitaire : c’est ce que nous espérons tous.

Jean-Louis Peduzzi

Ce contenu est réservé aux membres. Si vous êtes déjà inscrit au site, veuillez vous connecter. Sinon vous pouvez vous inscrire ci-dessous.