e

x

p

o

s

i

t

i

o

n

s

Trois types d’ EXPOSITIONS

Les Expositions Nationales organisées par les Associations Canines Territoriales (une ACT par Région Administrative ou par Département) où est attribué le CACS

Les Expositions Internationales également organisées par les Associations Canines Territoriales où sont attribués CACS et CACIB

Les Expositions Nationales d’Elevage (organisées par le Club de Race) avec attribution du CACS qui a valeur de Championnat

Les manifestations

via site de la Centrale Canine

Les expositions et résultats

Via Cédia

Les engagements en ligne

Via le site de la Centrale Canine Expo

Les résultats en ligne

Via le site de la Centrale Canine Résultats

CLASSES D’ENGAGEMENT EN EXPOSITION

Pour les chiots de 4 à 6 mois.

Pour les chiens âgés de 6 à 9 mois. Cette classe ne donne pas droit à l’attribution d’un qualificatif, le juge formule simplement une appréciation sur le chien (par ordre décroissant : Très Prometteur, Prometteur, Assez Prometteur). Elle ne donne pas lieu à un classement.

Pour les chiens âgés de 9 à 18 mois compté la veille de l’exposition. Cette classe donne droit à l’attribution du qualificatif Excellent et non au CACS et au CACIB.

Pour les chiens ayant atteint l’âge minimum de 15 mois compté la veille de l’exposition. Cette classe donne droit à l’attribution du CACS ou du CACIB en concurrence avec la classe Travail et Ouverte (et champion pour le CACIB)

Pour les chiens ayant atteint l’âge minimum de 15 mois en exposition internationale, compté la veille de l’exposition. Cette classe donne droit à l’attribution du CACS ou du CACIB en concurrence avec la classe Travail et Intermédiaire (et champion pour le CACIB).

Pour les chiens ayant atteint l’âge minimum de 15 mois en exposition internationale,  compté la veille de l’exposition (conditions au dos de la feuille d’engagement) et titulaires de l’attestation permettant l’engagement en classe travail délivrée par la SCC. La récompense doit être obtenue avant la date de clôture de l’exposition. Cette classe donne droit à l’attribution du CACS ou du CACIB en concurrence avec la classe Ouverte et Intermédiaire (et champion pour le CACIB).

Réservée exclusivement aux chiens déclarés Champions Nationaux des pays membres de la F.C.I. et Champions Internationaux de la F.C.I. (joindre la copie des titres), âgés de 15 mois compté la veille de l’exposition. Cette classe ne donne droit à l’attribution du CACIB en concurrence avec les classes Intermédiaire, Ouverte et Travail. Le titre de Champion doit être homologué au plus tard à la date fixée pour la clôture des engagements de la manifestation.

Pour les chiens de 8 ans et plus. Cette classe ne donne pas droit à l’attribution du CACS, ni du CACIB. Les chiens peuvent obtenir les qualificatifs Excellent, Très Bon, Bon, Assez Bon, Insuffisant et les 4 premiers sont classés s’ils ont obtenu le qualificatif nécessaire.

Pour les chiens de 4 mois minimum, titulaires d’un Certificat de Naissance ou inscrits à un Livre d’Origines reconnu par la FCI, et qui ne participent pas à l’exposition. Le carnet de santé de ce chien doit être en règle. Ces chiens figurent au catalogue mais ne sont pas examinés par le juge.

Pour deux chiens de même race et variété, de sexes différents, appartenant au même propriétaire et engagés dans une classe individuelle.

Pour deux chiens de même race et variété, de même sexe, appartenant au même propriétaire et engagés dans une classe individuelle.

(Classe pouvant être constituée sur place) : pour au moins 3 et au maximum 5 chiens de même race et variété, sans distinction de sexe, déjà engagés dans une classe individuelle, nés chez le même producteur mais pouvant appartenir à des exposants différents. Le classement, qui tient compte de l’homogénéité, sera fait par un juge unique sur le ring d’honneur.

(Classe pouvant être constituée sur place) : pour un sujet mâle ou femelle, accompagné de 3 (minimum) à 5 (maximum) de ses descendants directs au premier degré (à savoir fils ou filles).

C.O.MClasse ouverte mâle
C.O.FClasse ouverte femelle
C.J.MClasse jeune mâle
C.J.FClasse jeune femelle
C.CH.M ou FClasse champion mâle ou femelle
C.T. M ou FClasse travail mâle ou femelle
C.B. M ou FClasse baby mâle ou femelle
C.P. M ou FClasse puppy mâle ou femelle
C.V. M ou FClasse vétéran mâle ou femelle

 

Les QUALIFICATIFS

S’il est certes très agréable pour un exposant de voir son chien en tête et paré du carton CACS ou,et CACIB, c’est souvent une déception pour le propriétaire du chien classé deuxième et pourtant, c’est sur un infime détail, ou une impression que le juge, qui est obliger lui, de classer un premier et un deuxième, a fondé son jugement.
Pour un chien de race, seul le qualificatif compte. Que le chien soit deuxième ou non classé, s’il est classé EXCELLENT, c’est qu’il est bien proche du premier ! Les juges sont invités par la SOCIÉTÉ CENTRALE CANINE à observer certaines directives. Elles ont surtout pour but de donner à chaque qualificatif sa réelle valeur et surtout de revaloriser le qualificatif TRÈS BON, souvent considéré par l’amateur comme « inférieur » alors qu’en réalité, ce qualificatif s’adresse à un TRÈS BON CHIEN.
Il est rappelé d’abord que le juge porte son jugement sur le chien au moment précis où il est dans le ring, sans tenir compte des succès passés et encore moins en anticipant sur l’avenir.

du sujet exceptionnel digne d’accéder au Championnat International de Beauté délivré par la F.C.I (Fédération Cynologique Internationale).

est accordé au sujet exceptionnel, très près de l’idéal d’un standard, digne d’accéder au Championnat de France délivré par la S.C.C. (Société Centrale Canine).

Ne doit être attribué qu’à un chien se rapprochant de très près du standard idéal de la race, présenté en parfaite condition, réalisant un ensemble harmonieux et équilibré, ayant de la « classe » et une brillante allure. La supériorité de ses qualités devra dominer ses petites imperfections tout en conservant les caractéristiques de son sexe.

Ne doit être attribué qu’à un chien parfaitement typé, équilibré dans ses proportions , en bonne condition physique, il lui sera toléré quelques défauts véniels mais non morphologiques. Ce qualificatif ne peut récompenser qu’un chien de qualité.

Doit être attribué à un chien possédant les caractéristiques de la race, mais accusant des défauts, à conditions que ceux-ci ne soient pas rédhibitoires. Ne peut être classé, ni confirmé.

Doit être à attribué à un chien suffisamment typé, sans qualité notoire ou pas en condition optimale. Ne peut être classé, ni confirmé.

Le sujet ne correspond pas au type requis par le Standard.

Il est NON CONFIRMABLE, pour des raisons morphologiques ou comportementales.

La raison pour laquelle il reçoit ce qualificatif, doit être mentionnée sur le rapport du Juge.

Ce qualificatif est attribué à un chien dont l’attitude sur le ring rend imposssible toute appréciation du mouvement et des allures.

Il s’applique également à un chien qui refuse de se laisser examiner par le Juge, rendant impossible l’évaluation de la denture, de l’anatomie et de la structure, de la queue ou des testicules.

Sont également concernés les chiens chez lesquels le juge détecte des traces d’opération ou de traitement destinés  le tromper. Ce qualificatif est également valable lorsque le Juge a de fortes raisons de penser que des opérations ont été pratiquées, visant à corriger la condition originale du chien ou ses caractéristiques (paupière, oreille, queue).

La raison pour laquelle le chien reçoit ce qualificatif doit être mentionnée sur le rapport du Juge.

LE TEST DE CARACTÈRE EN E.N.E

Réaction du chien en liberté avec son maître dans un espace où se trouvent plusieurs inconnus, une ou plusieurs personnes pouvant s’approcher.

Le maître va s’asseoir sur un banc avec son chien…Ensuite deux personnes vont également se positionner sur le banc et essaient de prendre contact avec le chien.

Réaction du chien vis à vis d’un civil à la rencontre duquel se dirigent le chien et son maître, serrement de main et cheminement de concert en plaçant le chien entre le civil et le maître.

Après avoir quitté le civil, réaction du chien à un coup de feu tiré à 25 m, dans le dos du couple maître-chien, puis nouveau coup de feu, de face, à la même distance.

Retour vers l’assistant qui, à quelques mètres, effectue une menace au bâton sur le couple maître-chien.

Retour au calme auprès du jury et de l’H.A.